Le baobab

Le baobab africain (Adansonia digitata) est la plus connue des huit espèces de baobabs.

C’est un arbre africain à caudex du genre Adansonia et de la famille des Bombacacées, selon la classification classique, ou des Malvacées, selon la classification phylogénétique.

Sacré

Sacré pour plusieurs cultures, c'est aussi un arbre à palabres qu'il est malvenu ou sacrilège de couper. En effet, en Afrique, on a tendance à se retrouver sous le baobab pour discuter, échanger : par ses nombreux tiges et feuilles, il protège du soleil en faisant de l’ombre et ramène un peu de fraîcheur, surtout durant la saison sèche.

Longévité

De plus, dans beaucoup de cultures africaines, le baobab représente la longévité, la sécurité. Ainsi, le baobab est un arbre qui stockant beaucoup d’eau durant la saison de pluie, il est robuste et ses feuilles restent vertes malgré la sécheresse durant la période la plus aride, soit la saison sèche où les températures sont non seulement élevées mais la pluie se fait rare.

Le lippia

Le lippia est un genre de plantes à fleurs de la famille des verveines (Verbenaceae).

Il a été nommé d’après Augustin Lippi, (1678 – 1701), un naturaliste et botaniste français, tué en Abyssinie. Le genre comprend environ 200 espèces tropicales d’arbustes répartis partout dans le monde.

Ces plantes sont parfumées en raison de leur teneur en huiles essentielles, dont la composition varie selon les espèces, pouvant comprendre de l’estragol, du carvacrol, du linalol, ou du limonène.

Les feuilles de certaines espèces, comme les Lippia graveolens, peuvent être utilisées comme condiment de façon similaire à l’origan.

Parfumer l'espace

Peu répandu que l’autre variante au Congo, le lippia est une plante souvent cultivée dans certaines maisons pour parfumer l’espace. Son odeur est plus subtile et plus douce que du lippia multiflora.

Subtil

Le parfum Ezra Senteurs Lippia est un parfum subtil : il est doux, a une odeur plutôt minérale qui renvoie à de la pierre d’alun. On retrouve bien cette image de douceur.

La carambole, « Pakapaka » en lingala

Le carambolier est un arbre des régions tropicales, originaire d'Asie.

Disponible depuis quelques années sur les marchés européens, le fruit est une baie à cinq carpelles soudés dont la section forme une étoile et contenant chacun deux graines plates.

acidulé

Selon les variétés, plus ou moins acidulées, il est utilisé en jus ou en salade de fruits, en confiture ou dans des sauces. Il est surtout utilisé pour décorer les plats et desserts. On donne aussi le nom de carambole à une espèce du genre Allium, Allium ampeloprasum, appelé également poireau d'été.

odeur très fruitée

Le fruit est une bonne source de vitamine C et riche en polyphénols. Le fruit ou son jus peuvent être toxiques, l'intoxication à la carambole est grave, elle est fréquemment observée chez les insuffisants rénaux chroniques.
Toutefois, malgré sa toxicité, la carambole reste un fruit que beaucoup de congolais connaissent et en consomment

Le lippia multiflora

Le lippia multiflora (Verbenaceae), communément connu sous le nom de « thé de savane », ou encore « Bulukutu » en lingala, offre une diversité d'usages en pharmacopée et en médecine.

Toutefois, en dépit d’un intérêt grandissant, le thé de savane demeure un produit de cueillette. Dès lors, il apparaît opportun de procéder à sa domestication, dans une perspective de diversification des cultures vivrières.

La mise en place de vergers de Lippia multiflora nécessite au préalable, une meilleure connaissance des caractéristiques physicochimiques des sols sur lesquels se développe cette plante. Les résultats montrent que Lippia multiflora se développe naturellement et préférentiellement sur les sols gravillonnaires. Les racines exploitent les horizons de surface jusqu’à une profondeur d’environ 30 cm.

Plante héliophile

C'est une plante héliophile qui s'accommode bien sur sols pauvres, moyennement acides à neutres, poreux et de structure grumeleuse.
Plusieurs études montrent également que Lippia multiflora est très peu exigeant des conditions du milieu, car sa culture peut se faire sur divers types de sol et dans différents écosystèmes.
Au Congo, le Lippia multiflora, « Bulukutu » est une plante connue pour ses qualités médicinales, surtout dans la médecine traditionnelle.

Riche en huiles essentielles

En effet, c'est une plante aromatique de la famille des Verbénacées, riche en huiles essentielles, à cycle de croissance très rapide et aux multiples vertus : antipaludiques, digestives, anti-inflammatoires, entre autres. Elle peut être utilisée comme thé ou en ongluant.
Son odeur s’apparente à celle de la verveine mais un peu plus citronnée. Elle est parfaite si vous aimez des agrumes.

La citronnelle

Plante utilisée au Congo comme infusion, comme thé.

Feuilles aux qualités aromatiques

La citronnelle, verveine des Indes (ou indienne), ou lemongrass (Cymbopogon citratus), est une plante herbacée tropicale de la famille des Poacées (graminées), sous-famille des Panicoideae, tribu des Andropogoneae, cultivée pour ses tiges et feuilles aux qualités aromatiques (à goût de citron).
Elle contient du citronellol.
Plante utilisée au Congo comme infusion, comme thé.

La citronnelle n’a en commun avec le citron que son odeur. Celle-ci est plus prononcée dans la citronnelle.